Enlèvement de mauvaises herbes

Pour enlever les mauvaises herbes des rues, trottoirs, parcs et autres espaces publics, on a souvent automatiquement recours à des pesticides. Ceux-ci se retrouvent alors partiellement dans les eaux de surface et les eaux souterraines et présentent un danger potentiel pour l’environnement et l’être humain.

Le parlement flamand a décidé d’interdire l’utilisation de désherbants chimiques à partir de 2004 pour la gestion des espaces publics. Le décret prévoit cependant que les administrations peuvent opter pour une diminution progressive de l’utilisation de pesticides.

La commune de Kraainem a choisi de remplir les obligations du décret en deux phases :

  • La suppression totale des pesticides dans une zone correspondant à 20% du territoire communal dès le 1er avril 2008. Cette zone située au nord de la commune est représentative de la biodiversité locale.
  • L’interdiction complète des pesticides sur tout le territoire de la commune au plus tard le 31 décembre 2014.

Depuis 2014, notre administration communale n’utilise plus de pesticides. Les techniques d’extermination et la gestion des espaces verts ont dû être adaptées.

  • La notion de mauvaises herbes est relative : ce que les Belges considèrent traditionnellement comme des mauvaises herbes sont en fait souvent de précieuses plantes indigènes.
  • Laissez pousser l’herbe : laisser pousser l’herbe un peu plus longtemps sur l’accotement ne peut pas faire de mal ! Selon une étude, cette pratique a même un effet très positif pour la biodiversité locale et très certainement pour les abeilles, menacées d’extinction et d’une importance vitale !

La commune contribue également au projet intercommunal « Pro-Natura ». Il s'agit d’une entreprise d’emploi social spécialisée dans l’entretien écologique des espaces verts. Elle entretient notamment les environs des étangs du Parc Jourdain, le Bois du Moulin et les chemins creux dans notre commune !

Notre commune comporte plusieurs parcs publics :

  • le Parc Jourdain
  • le Parc Prinsenput
  • le domaine Dexia
  • le Bois du Moulin 

Projet GREEN4GREY

Dans les communes de Zaventem, Kraainem, Wezembeek-Oppem et Tervuren, la Vlaamse Landmaatschappij a développé un réseau de promenades transcommunal avec l’aide de l’instrument de rénovation rurale. Le réseau de promenades compte environ 20 kilomètres de nouvelles promenades et est très diversifié. Certains chemins longent des cours d’eau et d'anciennes lignes de tram constituent une partie importante du réseau. La promenade du tram « Zwette Jean » (qui existait déjà) démarre ainsi par exemple dans la vallée de la Dyle et a été étendue de Tervuren au cœur de Sterrebeek. Une ancienne gare du parc de Tervuren sert désormais de point de départ à une belle promenade verte le long des anciennes lignes de chemin de fer. Pour la première fois, vous pouvez vous promener entre le parc de Tervuren et la vallée verte de la Woluwe de la Région bruxelloise. Plusieurs parcs aménagés se trouvent d'ailleurs sur le trajet, comme le parc du domaine du Château de Burbure et le parc de la Beekstraat. Le réseau de promenades est signalé de manière originale. Les poteaux traditionnels sont remplacés par des poteaux à abeilles et totems qui servent d'hôtel à abeilles. La nature de cet environnement urbanisé est ainsi encore un peu aidée. Le sentier de la promenade de la Woluwe rejoindra également le réseau. Les plans sont en cours de préparation.

Outre les communes concernées, l’Europe est le plus grand partenaire. L'aménagement du réseau de promenades a notamment été possible grâce au financement européen via le projet Green4Grey. Vous pouvez télécharger le dépliant de promenades sur le site Internet.

Consultez ici le trajet complet sur Google Maps.