Château et Parc Jourdain

Le château Jourdain, connu depuis longtemps comme le « Hof te Crainhem », est à l’origine de la naissance de Kraainem. Lors de la création, Haut-Kraainem (le cœur résidentiel autour de l’église) se composait en effet d'un côté château fort avec l’église et d’un côté jardin (ferme) où se trouve le château Jourdain actuel. Les bâtiments du château se situent dans un parc partiellement fermé par un mur (protégé comme paysage en 1976). L’entrée principale, délimitée par deux piliers en briques avec revêtement et bandes en pierre de taille, se trouve au Kasteelweg.

Histoire

 Plusieurs modifications et rénovations ont eu lieu au XIXe siècle. La principale adaptation fut la transformation en château en 1883. La ferme a alors été vendue au docteur bruxellois Delphin Gaillard-Vandecasteele, qui lui donna son apparence éclectique actuelle et scinda la place intérieure en deux grâce à un petit battant (démoli dans les années 1930). En 1899, la ferme a été acquise par Victor Jourdain, cofondateur de « La Libre Belgique » (1915), à qui le château doit son nom actuel. Vers 1980, le château a été acheté par la commune, le bâtiment a été restauré et utilisé comme salle des fêtes. En 2003, une nouvelle restauration a eu lieu sous la direction du bureau d’architecture De Greef. Un petit bâtiment a été construit sur la place intérieure (ascenseur pour personnes à mobilité réduite) et des locaux ont été aménagés sous les toits.

Description du parc

Le château est entouré par un parc paysager protégé, aujourd'hui parc communal. L'apparence plus ou moins paysagère du parc ne date que de Victor Jourdain. Juste avant la Première Guerre mondiale, Jourdain est parvenu à inclure le presbytère dans son domaine. Le parc comptait ainsi 8,5 hectares. Les étangs ont été ajoutés au nord par la suite, ainsi que le moulin à eau à la Molenstraat (aujourd'hui détruit, voir Molenstraat).

Sur la carte topographique de 1912, le parc s’étend dans la vallée du Beek au nord-est du château et en a été séparé par un potager et un verger. Cette structure simple a plus ou moins été conservée, malgré la défiguration causée par la construction de l'autoroute en 1973. Une allée droite part du château pour se terminer par une petite boucle presque ronde à laquelle une grande boucle ovale est rattachée. Un petit étang a été creusé dans la deuxième boucle. Les grands étangs et le moulin à eau ne faisaient en effet pas encore partie du domaine. Les plus vieilles plantations se trouvent ici. Des arbres rares sont les érables de Cappadoce et le ginkgo pleureur. Après le rachat du domaine par la commune, diverses sortes, parfois rares, d'arbres ont été ajoutées, comme le liriodendron, le séquoia géant, le métaséquoia de Sichuan, le noyer cendré et le chêne jaune d’Amérique. Une plainte de jeux a été installée sur la parcelle située entre le parc et le château.

Plus d'informations

Agentschap Onroerend Erfgoed 2017: Kasteel Jourdain, Inventaris Onroerend Erfgoed [online], https://id.erfgoed.net/erfgoedobjecten/207684

  • 178070.jpg
  • 140499.jpg

Heures d'ouverture & contact

Service Population et Etat civil

adresse
Avenue Arthur Dezangré 17
1950 Kraainem
tél.
02 719 20 50
adresse e-mail
bevolking@kraainem.be