Fin du XVIIe siècle jusqu'au XVIIIe siècle

En 1667, Louis XIV, invoquant un prétendu droit de dévolution, revendique le pays au nom de sa femme. La guerre se poursuit durant plusieurs années, jusqu'en 1678. Kraainem n'est pas épargné et les troupes françaises détruisent tout sur leur passage, les Eglises sont pillées, les femmes violées, brefs de vraies brutes sanguinaires!
Le siècle se termine fort mal: disettes, pillages, rixes sanglantes etc… A ce moment Kraainem comptait encore, en tout et pour tout, 29 chaumières, 2 brasseries, 4 auberges et 5 boutiques et ateliers. Soit une population d'environ 150 à 200 personnes pour un territoire de 370 bonniers. On peut s'étonner du nombre de brasseries et auberges, mais les auberges logeaient les voyageurs qui circulaient sur le Keulsebaan et les brasseries étaient en fait des brasseries occasionnelles qui n'ouvraient que temporairement, en fin de semaine et les jours de fête, et servaient de lieux de réunion aux habitants. On y servait de la bière et du vin. Tout le monde s'y retrouvait pour y causer et se chauffer car les habitations particulières n'étaient guère confortables.
De 1700 à 1706, nous sommes occupés par les armées françaises. De 1706 à 1715 nous sommes occupés par les anglo-hollandais.
En 1704 on entreprend la construction de la chaussée de Louvain.
En 1711 l'Eglise St. Pancrace est à nouveau pillée et dévastée. Les Cendres de Saint Pancrace sont éparpillées (la cure les conservait depuis plus de 700 ans!), les registres paroissiaux sont détruits et brûlés. Il est intéressant de savoir que depuis 1406 c'est l'Eglise paroissiale qui tenait seule ces registres qui furent imposés par le Concile de Trente en 1563, pour les naissances et les mariages. Avant cela, il n'y avait rien.
En 1745, nouvelle guerre avec la France et Kraainem est à nouveau occupé.
En 1748, le traité d'Aix-la-Chapelle restitue le pays à l'Autriche dont les troupes, acclamées par la population d'ailleurs, occupent le pays.
En 1738, 1768, 1792 et 1793, la faim provoque des émeutes et des pillages.
Déjà à cette époque la WOLUWE provoquait de fréquentes inondations et à ce sujet, il n'y a rien de neuf sous les nuages, à part le fait que les inondations deviennent de plus en plus importantes.
En 1786, Kraainem compte 552 habitants.
En 1792, la France déclare la guerre à l'Autriche et occupe à nouveau le pays. Nous sommes incorporés dans le nouveau département de la Dyle, nous sommes à nouveau pillés et connaissons les assignats révolutionnaires comme monnaie. Les églises sont fermées et les prêtres doivent célébrer leurs messes en cachette. C'est une période noire pour le pays.

Heures d'ouverture & contact

Service Finances

adresse
Avenue Arthur Dezangré 17
1950 Kraainem
tél.
02 719 20 54
adresse e-mail
info@kraainem.be