Informations vaccinations - 2 septembre

Publié jeu. 02 septembre 2021
Centres de vaccination de la Zone de première ligne Druivenstreek

Fermeture des centres de vaccination à la mi-octobre

La campagne de vaccination touche à sa fin. Les centres de vaccination ont signé en Flandre une prestation méritoire : en l’espace de 6 mois, plus de 90 % des adultes avaient reçu leur première dose du vaccin, ce qui est un record mondial. Pour la deuxième dose également, nous voyons le taux de vaccination augmenter de jour en jour. Une vaccination complète est la meilleure garantie d’une protection optimale, de sorte que nous visons un taux de vaccination de plus de 90 % pour la deuxième dose également !

Au début de la campagne, personne n’aurait osé rêver d’un tel résultat. Nous le devons à l’inlassable enthousiasme des bénévoles, collaborateurs, prestataires de soins, administrations locales et conseils de la santé.   

Saisissez maintenant votre deuxième chance et prenez rendez-vous !

Ceux d’entre vous qui n’ont pas encore été vaccinés et qui n’ont pas explicitement refusé de se faire vacciner peuvent encore prendre rendez-vous. Faites-le dans les meilleurs délais, car nos centres de vaccination fermeront définitivement leurs portes le 15 octobre.

Consultez le planning du centre de vaccination compétent pour la commune de votre domicile :

Pour les habitants d’Overijse, Hoeilaart et Tervuren : https://www.vaccinmarkthal.be/vaccinatieplanning

Pour les habitants de Zaventem, Kraainem et Wezembeek-Oppem : https://www.vaccindemaalderij.be/vaccinatieplanning

Les codes de vaccination figurant sur l’invitation officielle que vous avez reçue précédemment ont été réactivés. Vous pouvez les utiliser pour prendre rendez-vous en ligne sur le site https://covidvaccin.doclr.be.

Vous n’avez pas conservé votre invitation ? Vous trouverez votre code sur « Mijn Burgerprofiel » ou « MyHealthViewer ».

Vous aviez initialement refusé votre vaccin ? Contactez la ligne d’information de votre centre de vaccination pour prendre rendez-vous.

Ligne d’information Markthal : 02 713 87 10

Ligne d’information De Maalderij :  02 713 87 15

Vous avez reçu la première dose, mais pas la deuxième ?

Les centres de vaccination offrent à présent à tous les citoyens qui n’ont pas eu l’occasion de se faire vacciner pour la deuxième fois une dernière occasion de recevoir cette seconde dose. Une vaccination complète est en ce moment la meilleure garantie de réduire au maximum le risque de développer une forme sévère de la COVID-19. Si vous devez encore recevoir votre seconde dose, le mieux est de contacter le centre d’appels.

Appel aux jeunes

Cet été, les jeunes ont « enfin » eu l’occasion de se faire vacciner. Ils ont été nombreux à saisir cette opportunité et nombre d’entre eux sont même dans l’intervalle entièrement vaccinés ! Le taux de vaccination au sein de ce groupe cible est cependant encore trop faible dans notre région que pour endiguer la circulation du virus, ce qui pourrait rapidement avoir de lourdes conséquences.

Diverses raisons ont empêché les jeunes de se faire vacciner (vacances, examens de repêchage, …), de sorte que nous lançons à nouveau un appel à tous les jeunes : faites-vous vacciner MAINTENANT ! Suivez la procédure décrite ci-dessus ou contactez la ligne d’information du centre de vaccination compétent pour la commune de votre domicile.

Clôture de la liste de vaccination QVAX

Jusqu’à la fin août, il était possible de réactiver son code de vaccination en recourant à la liste QVAX. Ce n’est plus possible désormais et la liste QVAX sera définitivement clôturée le 12 septembre. Il est donc inutile d’encore s’inscrire sur cette liste.

Stratégie de sortie

Quoi qu’il en soit, la fermeture des centres de vaccination en octobre ne clôturera pas définitivement le chapitre du coronavirus. La vaccination reste l’une des pierres angulaires de notre cheminement vers une liberté retrouvée. Les autorités mettent en ce moment la dernière main à la stratégie de sortie afin de déterminer qui doit encore être vacciné, où et comment. Nous attendons dans les prochains jours des nouvelles des autorités flamandes à ce sujet.